ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 17/4 - 2015  - pp.178-183  - doi:10.1007/s10269-015-2505-4
TITRE
Carcinomes urothéliaux, formes métastatiques : traitements médicaux d’aujourd’hui et de demain

TITLE
Urothelial Carcinoma and Its Metastatic Forms: Medical Treatments Today and Tomorrow

RÉSUMÉ

Les cancers urothéliaux sont des cancers fréquents avec un pronostic péjoratif au stade métastatique. La chimiothérapie par MVAC dose-dense ou gemcitabine–cisplatine reste actuellement le standard en première intention. Chez les patients dont l’état général ou la fonction rénale ne permettent pas d’administrer du cisplatine, une combinaison par carboplatine–gemcitabine est considérée comme l’option la plus consensuelle actuellement. En cas d’échec d’une chimiothérapie de première ligne, aucun traitement n’a réellement montré d’efficacité importante même si la vinflunine a obtenu une autorisation dans cette indication. Actuellement, les espoirs se tournent essentiellement vers l’immunothérapie (les inhibiteurs de PD-1 et PD-L1) qui devrait radicalement changer la prise en charge de ces patients dans le futur. L’impact de l’administration de thérapies ciblées en fonction des anomalies moléculaires obtenues au cours d’une analyse extensive de génome des patients est également en cours d’évaluation.



ABSTRACT

Urothelial carcinoma remains one of the most common and lethal disease in males. The combination of gemcitabine plus cisplatin with the MVAC regimen is used as first-line chemotherapy for advanced urothelial carcinoma. For unfit patients, the combination of carboplatin and gemcitabine is the preferred option. Currently, there is no standard therapy for patients who failed after first-line platinum-based chemotherapy, although vinflunine has been approved in this setting. However, recent advances in understanding the biological background of urothelial carcinomas have led to new hopes in metastatic disease, mainly with the new immune checkpoint inhibitors (PD-1 and PD-L1 inhibitors). Future strategies targeting the genomic alterations will be assessed in the coming years.



AUTEUR(S)
P. LAVAUD, M. GIZZI, Y. LORIOT

MOTS-CLÉS
Carcinomes urotheliaux, Métastases, Chimiothérapie, Thérapies ciblées, Immunothérapie

KEYWORDS
Urothelial carcinoma, Metastatic, Chemotherapy, Targeted therapies, Immunotherapy

BIBLIOGRAPHIE
archives.onco.revuesonline.com/revues/59/10.1007/s10269-015-2505-4.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (614 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier