ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Autres revues >>

Oncologie

1292-3818
La revue francophone de formation en oncologie
Vous êtes sur le site des articles parus entre 2004 et 2015 :
» Accédez aux articles parus depuis 2016 «
 

 ARTICLE VOL 17/4 - 2015  - pp.165-169  - doi:10.1007/s10269-015-2510-7
TITRE
Quelle chimiothérapie périopératoire pour les tumeurs de vessie infiltrant le muscle ?

TITLE
Which Is the Best Perioperative Chemotherapy for Muscle Invasive Bladder Cancer?

RÉSUMÉ

Si la cystectomie demeure le traitement local de référence pour les tumeurs de vessie infiltrant le muscle, les récidives métastatiques sont fréquentes et suggèrent le développement précoce de micrométastases. L’administration d’une chimiothérapie périopératoire apparaît donc logique pour réduire leur fréquence. Les données de la littérature plaident pour l’administration d’une chimiothérapie néoadjuvante (CNA) à base de cisplatine en raison du bénéfice de survie démontré. Pour la majorité des histologies non urothéliales ainsi que pour les patients ne pouvant pas recevoir de cisplatine, la cystectomie est indiquée d’emblée. L’identification récente de sous-types moléculaires permettra dans un futur proche de sélectionner les patients les plus à même de bénéficier des traitements périopératoires et de proposer des thérapies ciblées adaptées aux voies moléculaires impliquées.



ABSTRACT

The current standard of care for patients with muscle invasive bladder cancer is cisplatin-based neoadjuvant chemotherapy followed by pelvic lymph node dissection during radical cystectomy. There are no data for the administration of non-cisplatin-based neoadjuvant chemotherapy such as carboplatin combinations. For the majority of non-urothelial bladder cancers and for patients who cannot receive cisplatin, direct surgical resection is indicated. Data for adjuvant cisplatin-based chemotherapy remains weak. Muscle invasive bladder cancers are heterogeneous and have widely variable clinical outcomes and responses to conventional chemotherapy. Therefore, there is an urgent need to develop and evaluate predictive factors using biology-based approach to the classification of bladder cancer to inform clinical management.



AUTEUR(S)
S. TERRISSE, L. DOUCET, D. POUESSEL, H. GAUTHIER, C. LE MAIGNAN, L. TEIXEIRA, C. PFISTER, S. CULINE

MOTS-CLÉS
Cancer de la vessie, TVIM, Chimiothérapie néoadjuvante, Chimiothérapie adjuvante

KEYWORDS
Muscle invasive bladder cancer, Neoadjuvant chemotherapy, Adjuvant chemotherapy, Predictive factors

BIBLIOGRAPHIE
archives.onco.revuesonline.com/revues/59/10.1007/s10269-015-2510-7.html

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 34.95 €
• Non abonné : 34.95 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (126 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier